Internationaux de Volley,
l’association développe
les liens intra- et inter-
générations base d’actions
vers les volleyeurs/ses

 
,
Accueil arrow Equipes de France - Volley M arrow Junior / CM-21 et CE-20 ans arrow Archives actualités Juniors arrow Equipes de France Jeunes 2006 - II Bilan
Equipes de France Jeunes 2006 - II Bilan Version imprimable Suggérer par mail

Dans le cadre de la politique de soutien aux jeunes générations d’internationaux, l’AIFVB s’est attelée à suivre le parcours des Equipes de France Cadettes et Juniors, garçons et filles, et à en informer ses membres, via le site Internet.

Grâce à notre rapprochement avec la DTN, nous avons obtenu les programmes des équipes : stages, matches de préparation, compétitions. Nous avons pu vous les annoncer. Quelques membres se sont impliqués en apportant un "petit plus" aux entraîneurs et donc aux joueurs.
Nous avons aussi pu coller à l’actualité et obtenir des commentaires en direct, de la part des entraîneurs de ces équipes et des responsables de secteur, tous opérant à la DTN ; certains sont membres AIFVB.
Avec eux nous avons constitué les listes des internationaux pour chaque catégorie, incluant des infos techniques, avec les photos des Equipes.
Enfin, comme les deux Equipes de France Junior ont participé à une compétition majeure, nous vous avons rédigé deux compte-rendus :
sur l’Equipe de France Junior masculine, grâce aux infos accumulées depuis 3 ans, en provenance de Yves Logeais, leur entraîneur en 2004 et 2005, et de Philippe Salvan, l’entraîneur 2006 et 2007, mais aussi de Denys Ces, Eric Daniel et Ludo Paille cadres-CNVB.

Nous cherchons encore à créer le même lien de communication avec l’IFVB et l’Equipe de France Junior féminines… heureusement l’un des membres AIFVB, connaisseur du Volley féminin, nous a transmis son compte-rendu d’un WE à StDié, celui des phases finales de l’EURO Junior. Il a été enthousiasmé par les prestations des équipes du dernier carré. L’Equipe de France Junior a eu le grand plaisir d’en rencontrer certaines et de les voir évoluer.
.

L'AIFVB présente au Championnat d'Europe Junior Féminin

 

Le Championnat d'Europe Junior Féminin à 4 heures de Paris : une chance unique d'aller voir le meilleur niveau européen. En effet, Saint-Dié des Vosges accueillait du 26 août au 3 septembre 2006 la phase finale de ce Championnat d'Europe. Alors sans hésiter, nous prenons la route le samedi en début d'après-midi et arrivons à temps à Saint-Dié pour voir la première demi-finale (Ukraine/Italie), vite expédiée par l'Italie, et surtout le somptueux duel entre la Russie et la Croatie pour déterminer le second finaliste. Dans ce dernier match, on a eu droit à tout : engagement physique, maîtrise technique et suspense. Bravo aux joueuses.
Au niveau du volley pratiqué, nous avons été gâtés et avons pu découvrir les futures (dans un futur très proche) grandes stars européennes. Les prix individuels ont très justement récompensé les meilleures. Nous ajouterons à cette liste la passeuse croate, même si elle est passée mentalement à côté de sa finale; ce qui a probablement coûté le titre de Championne d'Europe à la Croatie.
Le niveau d'ensemble est très bon, très haut et très technique. Mis à part les russes qui pratiquaient (un peu trop à notre goût) un jeu de balles hautes sur leurs grandes attaquantes (poste 2 et 4), toutes les autres équipes proposaient aux spectateurs un jeu plus rapide et plus intéressant à voir (accélérées en 4; basket tête et mire; pipe; …). Notons quand même la proportion très forte pour ce niveau, de services pieds au sol. Les jeunes filles qui ont osé le service smashé ont plutôt bien réussi à l'image de la passeuse croate (encore elle) qui a marqué des points décisifs en demi-finale contre la Russie.
La France avait été placée dans le groupe qui se révèlera celui des finalistes. Son classement (7e sur 12 participants) aurait pu être meilleur avec un tirage au sort plus favorable. Il y a dans ce groupe un potentiel pour rejoindre les meilleurs. Son extraordinaire potentiel d'attaque, exploité par une qualité de passe proche des toutes meilleures, n'a néanmoins pas pu complètement s'exprimer à cause de fébrilité dans le secteur de la réception et relance. Cette équipe, qui s'appuie sur une ossature de l'IFVB, va encore progresser et nous la retrouverons très certainement au premier plan lors des prochaines échéances internationales. Cette génération de juniors a admirablement montré la voie à suivre aux prometteuses cadettes actuelles qui vont disputer en janvier 2007 en Russie un tournoi de qualification au Championnat d'Europe.
Nous terminons sans manquer de souligner l'organisation très bien réglée (c'est vrai qu'à vol d'oiseau la Suisse n'est pas très loin) et très professionnelle. Tout était réalisé afin de respecter le rigoureux cahier des charges du CEV. Les participants, les techniciens et les spectateurs ont vraiment été choyés.
Nous souhaitons que la France puisse organiser de tels évènements beaucoup plus souvent afin de pouvoir offrir aux jeunes volleyeurs français le spectacle du haut-niveau international dans les catégories jeunes et ainsi obtenir un ROI (retour sur investissement) conséquent en termes de résultats.
Vous trouverez tous les détails sur le site Internet développé à cet effet : www.volleyeuro2006.com , en relation avec celui de la CEV.
.

Equipe de France Junior M 2006
.

Le parcours international du groupe de 2004 à 2007
Le groupe "générations 1987/88", qui vient d’obtenir la titre de Vice Champion d’Europe Junior 2006, a été constitué en 2004 pour 2 années de compétitions en Cadet et 2 en Junior. Voici ses principaux résultats :
En 2004, il a remporté le Tournoi des 8 Nations -18ans. En outre 2 joueurs ont été cités parmi les meilleurs.
En 2005, à l’EURO -19ans ils ont fait 2ème derrière la Pologne (D 3-2), avec à nouveau 2 joueurs cités.
Six mois plus tard, au MONDIAL -19ans, ils ont terminé 6ème . Ce fût une déception car ils avaient terminé 1er de la Poule préliminaire, devant la Russie, futur Champion du Monde, et se présentaient invaincus en ¼ de finale… La nomination d’un français parmi les 6 meilleurs a été une reconnaissance de la valeur de cette équipe. D’autres espoirs étaient alors permis pour ce groupe, qui savait ce qu’il devait travailler pour progresser.
En 2006, à l’EURO -20ans, ils font à nouveau 2ème , derrière la Russie cette fois, mais en Russie, et avec 2 joueurs cités parmi les 6 meilleurs. C’est le parcours le plus accompli de toutes les Equipes de France Jeunes. D’autres médailles d’argent ont été obtenus en Junior** mais aucune n’avait cumulé avec l’argent en cadet. La génération 83/84 avait cumulé le bronze à l’EURO Cadet 2001 et l’argent à l’EURO Junior 2002.

D’ailleurs des espoirs d’or avaient trotté dans les têtes avant l’EURO2006….. dommage, la compétition se déroulait en Russie !! Chez eux, les Russes ont disposé d’un staff étoffé – dont un coach ex-international, Zaïtsev, après Kondra en 2005- et ont bénéficié de multiples soutiens ; par exemple 3000 spectateurs pour la finale. Bilan : 7 matches gagnés en ne cédant que 4 sets.

L’Equipe de France Junior a encore une chance de briller en 2007 lors de sa dernière étape, le MONDIAL -21ans au Maroc. Ce sera la dernière pour ce groupe 87/88, qui s’éparpillera ensuite dans les clubs…..en espérant continuer à bénéficier d’une bonne formation afin de ré-apparaître en Equipe de France senior.
**Palmarès-médailles des Juniors, avec nom des joueurs sélectionnés A ensuite :
A l’EURO -20ans : 2ème places en 1994 avec Granvorka, en 1998 avec Mistoco et Monneraye, et 2002 avec Castard, Geiler et HardyDessources ; 3ème place en 2000 avec Carletti, Ces, Kapfer, Kilama et Samica.
En MONDIAL -21ans, une seule médaille a été obtenue à ce jour, l’argent en 1999.

Commentaires

- Cette équipe de France Junior masculine a une valeur confirmée sur plusieurs années de compétitions. Ses résultats démontrent que dans l’organisation actuelle des filières Ht Niveau, les équipes nationales maintiennent à peu près leurs positions respectives tout au long des 4 années. Elles progressent en parallèle.
La France se place parmi les meilleurs nations de Volley : Russie, Italie et Brésil.
Le parcours de cette équipe peut donc servir de référence aux générations qui vont suivre.
Ainsi la promo des générations 1989/90 qui vient d’être appelée en Equipe de France Cadets 2006, sait dès sa 1ère compétition, qu’elle se situe un peu en dessous mais pas loin. Elle remporte 3V en 5 matches, et les 2D sont par 3-2. D'ailleurs la bonne prestation de l’équipe a été reconnue par la nomination d'un joueur parmi les 5 meilleurs.
- Les Equipes de France féminines ne bénéficient pas de telles références. Il est clair que leur progression passera par la confrontation internationale qui exige de gagner plusieurs matches dans un Tournoi officiel, dès les premières générations cadettes….ce qui n’est plus arrivé depuis 1995.
Les Juniors F en ont gagné 3 lors de l’EURO2006, à domicile il est vrai. L’EURO des Cadettes est pour 2007 , à suivre.
Les résultats démontrent le besoin d’effort supplémentaire dans les filières du haut niveau de Volley féminin, comparé à celui du secteur masculin.

- Concernant le style de jeu, l’Equipe de France Junior M rivalise avec le jeu puissant des Equipes d’Europe de l’Est, aux gabarits supérieurs, grâce à une distribution rapide d’autant plus performante que la réception aura été de qualité, et aussi grâce à un block-défense qui alimente des attaquants à la relance, avec d’autant plus de réussite qu’un bon service aura gêné la réception adverse.
C’est typiquement le jeu à la française, assez proche de celui des brésiliens, qui a permis aux A d’accéder parmi les meilleurs mondiaux (depuis le RPS).
Il semble que les Juniors s’appuient davantage sur leurs services et moins sur la défense que les A….ils ont passé moins d’années à plonger dans le sable !?

Cette harmonie professionnelle des entraîneurs français est encourageant pour l’avenir du Volley français. La formation à la française, fédérale, est un atout de l’organisation actuelle du sport en France, en particulier dans les sports collectifs. Les équipes de France Jeunes de Rugby, de Hand, de Foot et de Basket, "concurrent morphologique" du Volley, ont aussi obtenu des médailles cet été. JJKoenig le 05/10/06
 
< Précédent   Suivant >
.
 

© 2017 AIFVB - L’Association des Internationaux Français de Volley Ball