Internationaux de Volley,
l’association développe
les liens intra- et inter-
générations base d’actions
vers les volleyeurs/ses

 
,
Accueil arrow Membres & Activités arrow Bulletins d'information arrow Bulletin d'information N° 41
Bulletin d'information N° 41 Version imprimable Suggérer par mail
                                                        
Bulletin n°41                      PARIS le 17.12.2003
10 ans déjà !
10 ans que le sigle AIFVB hante Internet, vos nuits peut être !
A l’initiative de quelques uns, à la demande du Président de la FFVB, avec le soutien de son successeur l’Amicale des Internationaux Français de Volley Ball est née. Devenue grande elle est maintenant Association.
Que de chemin parcouru et à parcourir, que d’actions menées et à mener, que de monde contacté et à contacter encore pour arriver, à accomplir pleinement les diverses missions que nous nous sommes fixées.
       
Tout ce parcours n’est pas sans quelques « abandons », certains amis nous ont quitté mais la relève est là et d’autres reprennent le flambeau des anciens.
       
L’image marquante de ces 10 années passées est sans aucun doute la présentation de nos deux « équipe du siècle » masculine et féminine.
Un stade Pierre de Coubertin saluant debout, pendant de longues minutes « son » équipe de légendaires volleyeurs. La salle Georges Carpentier en délire devant douze glorieuses volleyeuses, congratulées par la représentante de la Ministre des Sports.
       
10 ans déjà, 10 ans qui, nous l’espérons, ne sont qu’un départ pour de longues, longues années au service de notre Sport, de nos membres et de nos internationaux.
A.BOBRIKOFF
Pierre Barouh, le plus brésilien des chanteurs français, membre de l’AIFVB, salue son retour avec un nouveau disque « SAUDADE » composé d’anciennes et nouvelles chansons, dont un duo inédit avec Baden Pauwel.
Ils ont fêté leurs 80 ans
Bon pied, bon œil et (bonne bouteille)
François DUJARDIN
Tony LIGNOT
Jacques LIOU
Longue vie à nos vétérans, à ceux qui ont fait notre Volley Ball
L’AIFVB a réalisé sa connexion Internet il y a un peu plus d’un an.
A ce jour nous correspondons par courriel avec environ 130 membres, soit environ 30%, un peu moins que la moyenne nationale des connectés-Internet (probablement certains veulent rester au calme et d’autres surfent depuis leur Société). A noter que tous les joueurs en activité qui nous ont rejoint en 2003 (11 sur les 28 adhésions) disposent d’un accès Internet. Les adresses e-mail seront mentionnées dans le prochain annuaire papier.
Sur le site-web des Internationaux de Volley, on vous a installé, entre autre :
-         toutes les infos sur le fonctionnement de l’Association : organisation, statuts, adhésion
-         la liste des membres, avec la photo quand fourni (vous n’êtes pas très chauds !)
-         une rubrique "Historique" avec environ 85 photos des équipes nationales depuis 1946, début du Volley international : essentiellement des sélections A, féminines et masculines, et quelques équipes Universitaires et Militaires, du fameux ex-BJ.
-         la rubrique "Actualité Internationale" par laquelle vous pouvez suivre toutes les compétitions des Equipes de France A de Volley-Ball et de Beach-Volley, et les Universitaires (les grandes occasions).
-         Bonnes adresses et liens divers, en particulier site FFVB et autres de volley.
Pour 2004, nos projets sont de continuer dans les mêmes actions ; si des membres ont des
idées et un peu de temps pour nous aider sur Internet, ils sont les bienvenus. Nous devrions concrétiser le projet d’une page d’accueil plus design et mieux en place. Enfin nous voudrions essayer d’interagir , c’est l’avantage d’Internet, avec vous soit par une enquête soit par un forum.
J-J KOENIG
Jean Pierre Henninot nous a quitté en septembre. Un des premiers à adhérer à l’Amicale à sa fondation ; il avait été International A et militaire.
       
Joueur et pilier de Tourcoing, Cadre Technique Fédéral dans les Flandres puis sur la Côte d’Azur, entraîneur des équipes de France juniors masculines et A’, beaucoup d’internationaux sont passés entre ses mains.
Homme de contact aux multiples relations, il a été un organisateur talentueux et efficace. Tout le monde à l’AIFVB se souvient encore des deux regroupements à la Lande des Maures et au Cap Estérel, concoctés par Jean Pierre pour recevoir ses amis Internationaux.
Merci Jean Pierre pour tous les efforts au combien appréciés par les collègues Internationaux.
A Marie Paule, l’épouse, elle aussi internationale, à Florence sa fille qui porta aussi le maillot tricolore, à son fils, golfeur lui, tous ses amis de l’AIFVB transmettent leur condoléances et se joignent au chagrin qui les frappe.
A.    BOBRIKOFF
BILAN DE LA COUPE DU MONDE 2003 AU JAPON
Bravo à l’équipe de France, même si elle revient du Japon sans la clé des portes d’Athènes. A l’issue de la compétition, elle gagne une place au classement mondial FIVB et devient 4ème , c’est historique.
Bravo aussi parce que jusqu’au bout elle s’est battue avec la volonté collective qu’on lui connaît. Elle a produit, en 2ème semaine un volley solide – 5 victoires pour 1 défaite – et 2 sets de rêve contre la Serbie-Montenegro. Mais elle a souffert d’un handicap en 1ère semaine.
L’équipe de France est allée disputer la Coupe du Monde de Volley, qualificative pour les JO, avec comme objectif de conquérir une des 3 places offertes. Objectif réaliste compte tenu de son niveau actuel.
D’après la hiérarchie mondiale, il fallait donc au moins une victoire sur le Brésil, l’Italie ou la Serbie-Montenegro, et 0 défaites contre les 8 autres participants.
Elle a effectivement battu la Serbie-Montenegro (confirmant ses 2 dernières victoires) mais elle a fait une "contre", en s’inclinant devant la Corée du Sud, et s’est alors mise dans une situation quasiment désespérée. S’étant bien ressaisie ensuite (4 victoires enchaînées après le 23 novembre) elle a failli atteindre l’objectif, puisque pour l’avant-dernier match la condition (nécessaire mais pas suffisante) était de battre 3-0 les Serbo-Montenegrins ; résultat 3-1 …objectif-JO à revoir, et défaite le lendemain contre les USA, pour la 4ème place.
Revenons à la "contre". Cela s’est passé le 20 novembre, soit 9 jours après avoir débarqué au Japon. L’équipe de France était méconnaissable, impuissante à réagir -c’est pourtant sa force- face à des Coréens quasi-euphoriques dans la réussite. En fait la différence entre les 2 équipes a résidé dans l’effet "jet-lag", décalage horaire que les Français encaissaient au plus fort. D’ailleurs dans la même période elle perdait nettement contre Brésil et Italie, et cédait 2 sets (chers aussi au final) aux Tunisiens.
Dans le cadre des bonnes pratiques du sport de haut-niveau, on attire l’attention sur le fait qu’un décalage horaire de 8 heures vers l’Est nécessite environ 8x1.5jours de récupération, rythmes bio imposent. Ce phénomène incontournable induit une forme en dents de scie et decrescendo jusque vers le 11/12ème jour. Arrivés au japon le 11 novembre, les joueurs ne pouvaient garantir leur niveau de jeu que le 22/23novembre. D’où la "contre" du 20 novembre, et aussi les 5 victoires d’affilée, dont Canada, Japon et Serbie-M, d’une équipe de France "retrouvée" à partir du 23 novembre .
Pour faire mieux la 1ère semaine, il aurait fallu arriver au Japon au plus tard le 4 novembre ! pour une préparation digne de ce nom, et donc arrêter les compétitions en club le 1er novembre, comme l’ont programmé les dirigeants du Volley Italien.
Dans les Entreprises, on a institué « Les Bonnes Pratiques » pour garantir la qualité des produits et satisfaire les clients, et donc tenir des objectifs.
De même le Volley professionnel se doit de satisfaire les spectateurs, les médias (tous les matches télévisés en direct) et les sponsors. D’ailleurs L’Equipe, présente sur place, a enquêté le 22 novembre et publié un article intitulé « LES CAUSES D’UN MAL , l’équipe de France …ombre d’elle même »!
De plus, en sport, la"production" est assurée par des joueurs qu’il faut préserver, or, nous savons tous que jouer en méforme oblige à aller au-delà de ses limites.
Autres bonnes pratiques qu’il faudrait instituer pour le volley de haut niveau, c’est un nombre maximum de compétitions par semaines, par mois et par an. Là encore l’objectif est à la fois de garantir une qualité de jeu et de préserver la santé des joueurs.
Dans tous les sports on parle des excès de matches, du sur-entraînement, des incidents de santé des athlètes de haut-niveau et de dopage pour tenir les rythmes !! Le volley aussi !! en novembre 2003 les Internationaux opérant en France ont effectué 3 matches en club + 11 matches en Coupe du monde + voyage et rythmes bio perturbés !
Nous sommes certains que, comme nous, les dirigeants tireront les enseignements de cette Coupe du Monde à laquelle la France n’avait jamais participé dans sa formule actuelle, d’autant que le Japon en est l’organisateur "permanent" depuis 1977.
Souhaitons aux joueurs de récupérer plus tranquillement au retour du Japon !
Surtout que la prochaine tentative de qualification aux JO2004 se déroulera dans un mois, du 5 au 10 janvier à Leipzig, contre 7 adversaires tout aussi avides que les Français pour obtenir la seule place qualificative. Le rassemblement de l’équipe de France est prévu le 26 décembre, et devrait lui permettre de retrouver son meilleur niveau de jeu ; cela sera nécessaire car il y aura les Russes, les Polonais, les Bulgares, les Allemands, les Hollandais, les Espagnols et les Finlandais …. tous pour une place !
Rendez-vous le 5 janvier pour les prochains matches de l’équipe de France de volley et bonnes fêtes de fin d’année à tous.                                                       J-J KOENIG le 05.12.03
 
< Précédent   Suivant >
.
 

© 2017 AIFVB - L’Association des Internationaux Français de Volley Ball